News

19.11.2019
20 novembre : journée internationale des droits de l'enfant

 

https://www.ohchr.org/FR/ProfessionalInterest/Pages/CRC.aspx

À l’occasion du 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, une cinquantaine d’écoles en Wallonie et à Bruxelles ont participé dans le cadre de Pas d’accord, j’assume ! à 30 jours d’actions pour lutter contre l’exploitation des enfants. Des milliers d’élèves se sont ainsi mobilisés pour lutter contre le travail des enfants, le mariage des enfants, le recrutement d’enfants soldats, l’exploitation sexuelle des enfants, l’exploitation domestique des enfants et l’impact des atteintes à l’environnement sur les enfants.

Écrire une lettre à un ministre pour lui demander d’agir contre les mariages d’enfants dans son pays tout en organisant une mise en scène avec des jeunes portant des voiles de mariée et arborant des larmes dessinées sur les joues ; envoyer un message ou un dessin de soutien à des ex-enfants soldats et faire découvrir des témoignages d’ex-enfants soldats ; interpeller par écrit un chef d’État pour lui demander de mettre fin au travail des enfants dans les mines de cobalt en diffusant en fond sonore un bruit de marteau piqueur, porter des masques pour dénoncer la mauvaise qualité de l’air dans les écoles et interpeller les communes à ce sujet, voilà quelques-unes des actions concrètes qui ont été menées à grande échelle dans les écoles.

Vous êtes enseignant·e ou élève ? Il est toujours possible de réaliser l’ensemble ou certaines de ces actions dans les écoles primaires et secondaires. Alors, n’hésitez pas à faire votre choix parmi la multitude d’actions et de matériels proposés et à passer commande pour agir et mobiliser un maximum d’élèves pour défendre les droits de l’enfant : amnesty.be/padaja2019

POUR SUIVRE OU CONTACTER NOTRE PROGRAMME JEUNESSE :

amnesty-jeunes.be

facebook.com/amnestyjeunes

jeunes@amnesty.be

 

02.10.2020
Dans un article dans l’Hebdo « Le Moustique », dans les circonstances de la Covid19, Michaël Rossi insiste sur la dynamique qu’il y a entre les jeunes et les familles d’accueil et ce, grâce à l’énergie des différents personnels du service
12.09.2020
Merci à la Ville de Mons de soutenir, sur sa page officielle FB, notre service dans sa recherche de candidats prêts à devenir accueillants familiaux.
12.08.2020
La Famille d’Accueil Odile Henri a décidé de soutenir l’action de « La Brouette à Souhaits ».
06.08.2020
Quatrième concours - Tirage au sort des 10 Gagnants : le mercredi 12 août 2020 à 15h.
06.08.2020
La question du maintien du lien entre l’enfant et sa famille d’origine dans les situations de placement est complexe et difficile à traiter. La Famille d’accueil Odile Henri a participé à une recherche doctorale sur le sujet